PONTS, RAILS, PORT & AUTOROUTES

Home > Marchés > Ponts, Rails, Port & Autoroutes

LA CAUSE PRINCIPALE DE DEFAILLANCE DANS L’INFRASTRUCTURE EN ACIER

Jusqu’en 1980, les peintures utilisées dans la plupart des infrastructures en acier contenaient du plomb rouge et parfois de l’amiante. Des inspections et des maintenances périodiques de ces infrastructures publiques sont des entreprises coûteuses du fait des problèmes environnementaux, de sécurité et sur la santé des employés.

TRAVAIL INTENSE ET DANGEREUX

La maintenance des infrastructures publiques se compose du décapage de la rouille/peinture et à la mise en place d’un nouveau revêtement. Une méthode économique et efficace pour le décapage de la peinture à grande échelle est le grenaillage ce qui présente un problème critique. Le grenaillage est un travail extrêmement intense et dangereux et c’est l’opération nécessaire la plus coûteuse lors de la maintenance d’un pont en acier. Les travailleurs passent de longues périodes à gérer des forces de 100 N et plus, mais ils doivent prendre des précautions pour éviter l’exposition à la poussière contenant des produits chimiques dangereux.

CONTROLE DE LA POUSSIERE SUR BATTERIE

De plus, les méthodes de grenaillage créent également des problèmes environnementaux. Par exemple, le grenaillage transforme le revêtement en poussière fine en suspension dans l’air que les travailleurs peuvent inhaler et qui pollue l’environnement immédiat. Avec la véritable ampleur de la toxicité et des dommages sur la santé sur le long terme causés par le plomb, l’amiante ou le chromate 6 contenu dans les revêtements, les opérations de maintenance publique doivent être complètement cloisonnées afin d’éviter la contamination de l’environnement et d’éviter tous risques potentiels sur la santé du grand public. Ainsi, le choix des solutions de MontiPower® qui incluent un contrôle de la poussière sur batterie aidera à avoir un impact significatif sur la santé, la sécurité et l’économie.

Images_5628x2734px